Mali : Danew Talla Electronics installera une usine d’assemblage d’ordinateurs et de tablettes à Bamako - Malinext

Mali : Danew Talla Electronics installera une usine d’assemblage d’ordinateurs et de tablettes à Bamako

Mali : Danew Talla Electronics installera une usine d’assemblage d’ordinateurs et de tablettes à Bamako

En Afrique, le faible taux de pénétration d’Internet s’explique en partie par la cherté des outils de communications. Alors que l’inclusion numérique reste faible sur le continent, des investisseurs français et malien ont décidé de s’attaquer à cet obstacle.

Danew Talla Electronics, la coentreprise de droit malien formée par la société française Danew et l’entreprise malienne Talla télécom, installera une usine d’assemblage d’ordinateurs et de tablettes électroniques à Bamako au Mali. Le président du groupe, Renaud Amiel, l’a dévoilé le lundi 6 juin à la sortie de l’audience que lui a accordée le Premier ministre malien, Choguel Kokalla Maïga.

Renaud Amiel a indiqué que cette usine permettra de fournir le marché malien et ouest-africain. Choguel Kokalla Maïga, qui a garanti à ce futur investisseur « l’accompagnement total » du gouvernement, estime que les différents produits réalisés contribueront à terme à réduire la fracture numérique et créer des opportunités d’emplois pour la jeunesse. En Afrique, la cherté des appareils électroniques est l’un des obstacles à l’accès à Internet et au développement du numérique.

Danew Talla Electronics veut proposer des ordinateurs portables et tablettes de type « Notebook » d’une qualité durable avec un coût moyen de 65 000 FCFA (106,3 USD) avec des modèles allant jusqu’à 100 000 FCFA. La capacité de production de l’usine est estimée à 600 000 ordinateurs et tablettes par an.

Le début de la production est annoncé d’ici septembre 2022. L’entreprise compte créer au moins 200 emplois directs, et à terme jusqu’à 1 000 emplois indirects. Le président de Danew Talla Electronics a expliqué que la société, à cet effet, formera 1 000 jeunes Maliens sur une période de deux mois pour la maintenance.

« Nous allons créer un réseau national de réparateurs d’environ 1 000 personnes dotées de tablettes avec tous les logiciels et les outils nécessaires pour la réparation et la maintenance de nos produits », a souligné Renaud Amiel.

(Visited 4 times, 1 visits today)

Articles Similaires

l